Sauter le menu général

Prêchez Mon Evangile

Prêchez Mon Evangile
Elder Bien Aimé Elder Hubermann Bien Aimé

Pendant que Jésus Christ se trouvait sur la terre, il a appelé des disciples et les a enseignés son Évangile ou bonne nouvelle pour le monde entier. De plus, il les a montrés ce qui était requis d’eux pour partager cette bonne nouvelle à tout le monde. Etant avec eux, il les a donnés une mission bien spécifique qui les concernaient exclusivement. En voici le contenu tel que rapporté par Matthieu :

« 5. Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes :

N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains ;

6 Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël.

7Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche.… »[1]

Il les a envoyés, certes, mais il les a aussi mis en garde contre les difficultés qu’ils auront à rencontrer. Les détails sur les multiples difficultés aussi bien que les solutions proposées par le Sauveur se trouvent au chapitre 10 du livre de Matthieu :

37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi ;

38 celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi.

39 Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.[2]

Ils ont donc été préparés et réconfortés par le Seigneur lui-même sur ce qui les attendait. Mes cher(e)s frères et sœurs, Jésus Christ ne nous demande rien partiellement. Il exige plutôt la totalité. C’est une vérité qui a été comprise et confirmée par Elder Richard G. Scott, membre du collège des apôtres :

« Donnez à votre Père céleste et à son Fils bien-aimé la priorité absolue dans votre vie, une place plus importante encore que la vie, plus importante que votre conjoint bien-aimé, que vos enfants ou que quoi que ce soit d’autre sur la terre. Faites de leur volonté votre désir principal. Alors tout ce qui est nécessaire à votre bonheur vous sera donné » (voir L’Étoile, juillet 1993, p. 39).

Je peux vous témoigner sincèrement que l’une des façons d’appliquer ces conseils prophétiques dans votre vie c’est d’inviter les gens à venir au Christ soit par votre parole ou par votre mode de vie.

Après sa résurrection, Jésus Christ a réitéré aux apôtres les mêmes instructions, mais cette fois-ci cela ne concernait pas seulement les brebis perdues d’Israël, mais plutôt la terre entière. Il l’exprime en ces propres termes :

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,

Et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. »[3]

Après avoir reçu le Saint-Esprit, les fidèles apôtres de Jésus Christ ont été dotés de pouvoir et d’autorité d’enseigner la foi au Seigneur Jésus Christ, la repentance, le baptême et le don du Saint-Esprit ainsi que la persévérance jusqu’à la fin. A cette époque, les gens étaient tellement touchés par les enseignements des apôtres que l’Eglise commençait à se multiplier à la fois à Jérusalem et dans les régions alentours. Cela apportait une grande et courte joie à ses vrais disciples du Seigneur[4]; mais on avait commencé par les persécutés et même tué les apôtres. La terre entière était donc déconnectée avec le ciel pendant plusieurs siècles. Cette longue période qui a été prédite par les saints prophètes est connue sous le nom d’« Apostasie ».[5]

Grace à la prière d’un jeune adolescent de 14 ans (Joseph Smith, fils), Notre Père Céleste et son fils bien aimé, Jésus Christ, lui ont été apparus pour rétablir l’Eglise sur toute la surface de la terre. Et cette même injonction, c’est-à-dire celle de prêcher l’évangile, a été donnée au jeune Joseph. Par son intermédiaire, L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a été organisée par Dieu pour qu’elle l’aide à accomplir son œuvre, qui est de réaliser le salut et l’exaltation de ses enfants. De plus, L’Église invite tout le monde à aller au Christ et à être rendu parfait en lui. L’invitation à aller au Christ concerne toutes les personnes qui ont vécu ou qui vivront sur terre. Nous prêchons donc l’Evangile pour le salut des morts aussi bien que les vivants.[6]

Dans cette dernière dispensation, notre rédempteur nous rappelle l’importance sacrée d’une âme à ses yeux comme il l’exprime dans la révélation moderne :

« Souvenez-vous que les âmes ont une grande valeur aux yeux de Dieu… 

Et si vous travaillez toute votre vie à appeler ce peuple au repentir et que vous m’amenez ne fût-ce qu’une seule âme  comme votre joie sera grande avec elle dans le royaume de mon Père !

Or, si votre joie est grande avec cette seule âme que vous m’aurez amenée dans le royaume de mon Père, comme elle sera grande si vous m’en amenez beaucoup ! »[7]

Aujourd’hui les membres de l’Eglise et les missionnaires à plein temps partagent cette même responsabilité et possèdent beaucoup d’outils pour aider la terre à comprendre l’Evangile de Jésus Christ parmi lesquels :

  1. Les saintes écritures
  2. Le manuel « Prêchez Mon Evangile »
  3. Les brochures contenant les leçons missionnaires
  4. Etc.

Toutefois, ce qui est le plus important c’est le fait de vivre une vie telle que le Saint-Esprit puisse toujours nous inspirer  et nous guider vers les personnes disposées à recevoir l’évangile d’amour du Seigneur et Sauveur Jésus Christ.

Je me souviens une expérience vécue en tant que jeune missionnaire. Nous avions rencontré un monsieur lors de la bénédiction d’un enfant à l’Eglise . Après la réunion, nous avions échangé les coordonnées en vue de venir chez lui pour lui donner des leçons missionnaires. Après l’avoir enseigné la première leçon, l’Esprit était très fort d’où il était très touché de ce qu’il avait appris. C’est à ce moment-là qu’il nous avait demandé notre addresse. Surpris d’une telle question, mon compagnon et moi lui ont demandé la raison d’une telle question. Il nous a donc répondu que ce message est tellement important qu’il serait mieux pour lui de venir prendre les leçons chez nous. Sachant que le message de l’Evangile est basé sur la famille, nous avions gentiment insisté pour continuer à venir chez lui afin d’avoir l’occasion d’enseigner aussi les autres membres de sa famille. Grace à une telle expérience, cette famille est aujourd’hui baptisée, scellée au temple et elle vit une grande joie dans l’Evangile. Cette histoire m’apprend et me confirme que le champ blanchit déjà pour la moisson. Sachant que si nous restons dignes le Saint-Esprit pourra nous guider vers des personnes préparées, mais aussi Il  les guidera vers nous afin de les aider à retrouver le chemin menant vers la vie éternelle.

Cependant, les défis confrontés par les premiers apôtres de Jésus Christ refont surface aujourd’hui sous d’autres formes. Toutefois, en tant que membres de son Eglise nous avons tout aussi droit à son aide. Car Notre Seigneur nous le dit très clairement :

« Et là où quiconque vous reçoit je serai aussi, car j’irai devant votre face, je serai à votre droite et à votre gauche, et mon Esprit sera dans votre cœur, et mes anges seront tout autour de vous pour vous soutenir. »[8]

Je sais de tout cœur qu’il n’y a rien de plus important que l’occasion qui nous est offerte, grâce à notre appel venant du Seigneur lui-même, que celle de « Prêcher Son Evangile ». En faisant cela, nous pourrons nous « comprendre mutuellement, être édifiés et nous réjouir ensemble. »[9]

 


[1] Matthieu 10: 5-7

[2] Matthieu 10: 37-39

[3]

[4] Cantiques # 27, Français

[5] 2 Thessaloniciens 2: 3

[6] Manuel Administration de l’Eglise, chapitre 2, section 2.2

[7] D&A 18: 10 & 15-16

[8] D&A 84:88

[9] D&A 50: 22