Sauter le menu général

Soutenir mes enfants au séminaire

Image 1 Luis Daniel Santana

En cette merveilleuse époque de grandes possibilités et d’avancées technologiques, nos enfants ont besoin d’avoir une ancre sûre où ils peuvent apprendre comment recevoir la révélation, parvenir à connaître le Sauveur par une étude dirigée des Écritures et agir vertueusement lorsqu’ils sont face à des occasions de faire preuve de foi et de courage. En tant que parents, notre tâche est d’instruire, guider et pourvoir aux besoins de nos enfants pour qu’ils aient des expériences qui faciliteront leur conversion à l’Évangile, leur permettant de trouver le bonheur dans cette vie et dans celle à venir en ayant une vie centrée sur le Christ.

Boyd K. Packer, ancien président du Collège des douze apôtres, a enseigné : « Parents, encouragez, même en insistant, vos enfants à s’inscrire au séminaire ou à l’institut. Présidents, évêques, dirigeants des jeunes, vous avez la responsabilité d’encourager chaque jeune, sans exception, à s’inscrire. Il y a peu de choses qui leur seront aussi profitables[i]. » J’aime l’accent mis par le président Packer sur encourager et insister. Il connaissait les grandes bénédictions qui découlent de la participation au séminaire et savait comme vos enfants deviendraient merveilleux grâce à lui.

Je vous incite à inscrire vos enfants au séminaire à l’aide du site Internet suivant qui fonctionne également sur vos appareils mobiles : myseminary.lds.org. Cette application vous permettra non seulement d’inscrire vos enfants au séminaire (ce qui est extrêmement important pour pouvoir obtenir l’autorisation d’utiliser les renseignements sur les élèves dans le progiciel, etc.) mais, en tant que parents, vous pourrez suivre l’évolution de vos enfants et leur historique pendant toute la durée du cours, suivre et mettre à jour leur lecture et voir les tâches qu’ils ont à faire s’ils ont besoin d’améliorer leur assiduité pour obtenir des crédits.

Les dirigeants peuvent aussi utiliser cet outil pour vérifier la progression des jeunes au niveau de la paroisse et du pieu. C’est utile pour évaluer le programme et l’atteinte des objectifs mensuels, pour les réajuster et pour continuer à être une bénédiction pour les jeunes sous leur juridiction.

Ce didacticiel vous explique la procédure d’inscription. La vidéo montre les étapes de l’inscription et explique également les avantages dont vous, parents, bénéficiez quand vous inscrivez vos enfants au séminaire de cette manière.

Les inscriptions commencent un mois avant le début de la nouvelle année scolaire et se terminent le dernier jour de l’année scolaire (cela signifie que les jeunes peuvent s’inscrire au séminaire en cours d’année, qu’ils viennent de se faire baptiser dans l’Église ou qu’ils découvrent le programme en cours d’année).

Nous savons qu’une assistance régulière au séminaire aidera vos enfants à comprendre et à se fier  aux enseignements et à l’expiation de Jésus-Christ, à se qualifier pour les bénédictions du temple et à se préparer pour la vie éternelle avec notre Père céleste.

Thomas S. Monson a dit : « Comme je suis reconnaissant que le manuel des soirées familiales mette l’accent sur les Écritures. Le programme d’étude du séminaire et de l’institut insiste de même sur les Écritures et aide les élèves et les étudiants à intérioriser leur vitalité et leur signification[ii]. »

« Les Saintes Écritures, la direction que vous procurent vos parents et l’instruction qui vous est prodiguée diligemment à la Primaire, aux Jeunes Gens, aux Jeunes Filles, à l’École du Dimanche, à la réunion de Sainte-Cène et au séminaire vous fortifieront dans votre résolution d’atteindre tout votre potentiel[iii]. »

Je sais que si nous permettons à nos enfants de participer au programme du séminaire, nous verrons l’accomplissement de ces promesses et nous aurons un sentiment de joie dans notre cœur en s

[i]Voir « Libre arbitre et contrôle », l’Étoile, octobre 1983, p. 116

[ii] Thomas S. Monson, Pathways to Perfection, 1973, p. 98

[iii]Voir Thomas S. Monson, « Votre voyage céleste », L’Étoile, juillet 1999, p. 115.